Retrouvez ici tous les articles de notre catégorie « Lampes Perzel en situation ». Découvrez de magnifiques projets illuminés par l’Atelier Jean Perzel.

Ce magnifique appartement dans le 7ème arrondissement de Paris a été rénové et décoré par l’entreprise NEVA Architecture.
Créée par Margaux Carnevali, cette agence d’architecture intérieure crée des espaces durables et uniques, respectueux de la personnalité, des goûts, envies et contraintes de ses clients.

Pour mettre en lumière ce projet, NEVA a choisi l’Atelier Jean Perzel afin d’apporter une touche à la fois rétro et moderne à ce bel appartement.
Différentes formes et modèles ont été choisis pour délimiter chaque espace.
Par exemple, la séparation visuelle entre le salon et la salle à manger, séparés par un mur avant la rénovation, a été recréée pour délimiter ces deux espaces grâce à un meuble sur-mesure et par deux plafonniers Jean Perzel correspondants à la forme de la pièce qu’ils éclairent : un plafonnier REF. 359 pour le salon, et un REF. 350 pour la salle manger.
Dans le salon, un superbe bow-window est mis en avant comme une pièce à part entière, dédiée aux jeux d’échecs. Cet espace est éclairé par deux superbes appliques n°326 A.
Quant à la superbe entrée, elle est éclairée par la belle luminosité passant par le vitrail réalisé sur-mesure ainsi que par un joli plafonnier à fort rendement lumineux, la référence n° 2045 signée Jean Perzel.

Grâce à l’expertise de l’agence NEVA, cet appartement à la décoration sophistiquée réussit à mêler à merveille le côté moderne au milieu de notes plus classiques des appartements haussmanniens.


NEVA Architecture Intérieure
7 rue Daniel Stern – 75015 Paris
www.nevainteriordesign.com

Luxueux style Art Déco dans une Résidence Russe

Peredelkino était initialement un village d’écrivains et il fut fondé par Staline dans les années 30, dans la campagne bordant les banlieues de Moscou, en Russie.
Les propriétaires de cette magnifique maison ont donc voulu recréer une ambiance luxueuse et inspirée de l’Art Déco, style phare de l’époque. La majeure partie de la décoration fut alors faite à la main, avec des détails dignes des plus belles encyclopédies de l’Art Déco, et complétée par des articles exclusifs. C’est pour cela que Sergei Surovtsev de TM Design, le designer en charge de ce projet, se tourna vers des luminaires Jean Perzel pour illuminer cette résidence. On en retrouve partout, salle à manger, salle de lecture, salle de bain, escaliers, chambre… et de toutes sortes : appliques, plafonniers, lampes,…

Véritable hymne du style le plus luxueux de tous les temps, on retrouve dans cette maison beaucoup de parois en verre sculpté, du marbre poli, des anneaux en bois exotique laqué, une immense hauteur sous plafond, de larges ouvertures et des meubles & luminaires d’exception.

Découvrez ces quelques photos où vous pourrez apercevoir dans les escaliers nos appliques murales REF. 542 bis et nos plafonniers 2075 S ; dans la salle à manger de cette résidence, nos appliques REF. 650 ; les appliques 313 A bis à cache pivotant illuminent le miroir de la chambre à coucher ; la salle de bain est quant à elle éclairée par un plafonnier 354 bis S et des appliques orientables 1217 M ; le salon / coin lecture de cette résidence Art Déco est illuminé par nos appliques 658, un plafonnier REF. 373 ainsi que la prestigieuse lampe 162.


Photos © TM Design

À l’occasion des Journées Européennes des Métiers d’Art (31 mars, 1er et 2 avril 2017), le magazine Connaissance des Arts présente son hors-série consacré aux métiers d’art en France, dont six belles pages sont dédiées à l’Atelier Jean Perzel.
Retour sur leur reportage, en situation dans nos ateliers au sous-sol du bel immeuble Art déco avec vue sur le parc Montsouris, que l’enseigne occupe depuis 1931.


« Portfolio : Perzel, et la lumière fut »

Depuis 1923, la maison Perzel, bronzier et verrier d’art, produit des luminaires. Ici, on ne connaît ni les séries, ni les rééditions, chaque lampe qui sort des ateliers est une pièce unique, entièrement façonnée dans les sous-sols du bel immeuble Art déco avec vue sur le parc Montsouris.

La lampe 944

La sublime lampe 944 est emblématique, à plus d’un titre, des ateliers d’art Jean Perzel. Créée dans les années 1970 par François Raidt, elle s’inscrit comme l’héritière de la célèbre lampe de collection 144 dessinée en 1926 par le maître, modèle iconique dont les ailes se déploient pour mieux répandre la lumière.
Hommage, inspiration, déclinaison, la 944 incarne tout l’esprit des ateliers Perzel et prouve, s’il en est besoin, par ses lignes architecturales, que l’élégance traverse le temps. Signée, comme toute la production de la fabrique, elle est aussi numérotée. À ce jour, cent quatre-vingts exemplaires, dûment portés sur registre, éclairent un salon ou un bureau de par le monde. Derrière elle, on aperçoit le râtelier des profils en bronze et en laiton dont la plupart sont exclusifs à la maison.


La lampe 144

La célébrissime 144, datée 1926, dont les ailettes, une fois refermées, forment un carré, dispense la lumière de façon plus ciblée. Chaque pièce de verre optique, biseautée, est amovible et coulisse de façon indépendante. Ce bijou esthétique est aussi une merveille de haute technologie électrique, garantie par une installation dernier cri en matière de sécurité.
Elle resplendit devant un tour de repoussage qui sert à modeler une planche de bronze ou de laiton. La forme voulue est donnée grâce à un mandrin, dont certains, en bois ou en acier, servent depuis les années 1920. Ils ont été dessinés par Jean Perzel lui-même.


La Lampe 817 M

La 817 M est une enfant de l’après-guerre (années 1950) entrée au patrimoine français : le Mobilier national l’a achetée pour meubler les résidences de l’État. Lampe de bureau, elle peut connaître une vingtaine de finitions : chrome brillant comme ici, mais aussi vernis or, canon de fusil, cuivre rouge, qui changent considérablement son allure et lui permettent de s’adapter à tous les décors. En fond, les casiers où l’on stocke des chutes de verre, datant de 1923 à nos jours, prêtes à être retaillés au diamant, transformées pour des collectionneurs dont la lampe aurait connu un accident.


Appliques 1252

Les appliques linéaires (ici à double cylindre) sont une invention originale de Jean Perzel en 1928. Ce sont de véritables pièces de collection, dont on voit là les tubes, encore transparents et non taillés ou déjà sablés à la main en double face. Le verre utilisé par les ateliers Perzel n’a rien d’un verre ordinaire. Optique, de qualité cristal, il répand une luminosité exceptionnelle que seule la noblesse du matériau autorise. Le confort de vision, le respect des couleurs qu’il procure ont été une des exigences premières de Jean Perzel. « Une belle lumière change la vie » conclut Olivier Raidt, troisième génération à tenir le flambeau. Perzel, artisan du bonheur ?


La Lampe 514

Tête de lampe en finition argent satiné (toutes les lampes Perzel sont en bronze) avec une coupe en verre optique taillée, bombée et sablée. Par sa ligne svelte, toute en épure, son assemblage parfait et la noblesse de ses matières, la 514 a séduit les années 1930 : elle a été créée et lancée pour le paquebot Normandie. Il ne s’agit pas d’un fait isolé : la maison Perzel a fourni la Société des nations à Genève, les demeures du maharadjah d’Indore et du roi de Siam, la cour de Belgique et tant d’autres célébrités dont le nom demeure soigneusement gardé dans ses archives.


La Lampe 2060 L

Créée en 2016 par Olivier Raidt, la lampe aux dalles de cristal, s’affirme, elle, comme un rappel des appliques et plafonniers qui ont illuminé les années 1970. Sobre, épurée, elle répond aussi en tout point aux exigences du créateur quant à la fonctionnalité de l’éclairage. Avec Perzel, la qualité de lumière, qui peut atteindre jusqu’à 250 watts modulables, permet à une petite lampe d’éclairer 30 à 40 m², une révolution dans le monde du luminaire. Elle est ici posée sur le lapidaire, grosse meule de plus de quatre-vingt-dix ans, qui sert à tailler et à sculpter le verre optique grâce à la pâte abrasive, composée de silice et d’eau, déversée sur le tour. Tous les compagnons ont fait l’expérience de cette machine, étape nécessaire pour ressentir, comme un diamantaire, l’âme de la matière.


© Textes par Valérie Bourgault, Photos d’Arnaud Carpentier

Source : Connaissance des Arts Hors Séries Métiers d’Art 2017.

Victoria Hagan Peter Pennoyer Manhattan Art Deco Appartement

La Décoratrice : Victoria Hagan

Depuis la création de son entreprise éponyme il y a 25 ans, Victoria Hagan a été célébrée pour son travail mélangeant d’une manière impressionnante architecture et design d’intérieur. Comme l’Atelier Jean Perzel, Victoria Hagan célèbre l’utilisation des matériaux de haute qualité, des créations sophistiquées et des lignes épurées. C’est sans doute pour cela qu’elle se rapproche de notre Atelier pour certains de ses projets.

Appartement Art Déco à Manhattan

Inspirée par le style des années 1930, la célèbre décoratrice accompagné par l’architecte Peter Pennoyer ont voulu rénover un appartement à Manhattan dans un style Art Déco. L’appartement en question, au 11ème étage, a une vue incroyable sur le fleuve ainsi que sur plusieurs quartiers environnants et donne l’impression d’être sur le pont d’un luxueux paquebot des années 30. C’est comme cela que leur est venue cette idée : Peter Pennoyer souhaitait que la rénovation aspire à «un classicisme élégant Art Déco inspiré par les navires de luxe des années 1930» ; Victoria Hagan insista quant à elle que la décoration ait malgré tout une attitude contemporaine. «Nous avons été influencés par la période, mais nous ne l’avons pas reproduite littéralement», dit-elle.

Le Salon

Baigné de lumières, le salon de cet appartement new-yorkais a été rénové dans un style épuré et élégant rappelant que le style Art Déco apporte une touche intemporelle à chaque création.
Chacun des détails de ce salon, comme le reste de la résidence, a été pensé et réalisé en accord avec cette ligne de conduite fixée par Victoria Hagan et Peter Pennoyer.

Par exemple, le point lecture près de la cheminée ressemble étrangement au style d’Émile-Jacques Ruhlmann. Nos appliques REF. 1137, elles aussi élégantes et intemporelles, furent choisies pour illuminer à la nuit tombée cette pièce remarquable. Certains fauteuils étaient également présents sur le paquebot Normandie, que nous connaissons bien chez l’Atelier Jean Perzel.


Sources :
A Manhattan Apartment With Stunning Views – Architectural Digest
Art Deco Appartment – Peter Pennoyer Architects
Victoria Hagan Interiors

lampadaire 41E
Showroom de l'Atelier Jean Perzel - Paris

Luminaire de luxe par Jean Perzel

Illuminez votre maison avec nos éclairages haut de gamme. Un luminaire de luxe Jean Perzel (lampadaire, applique, lampe, plafonnier…) donnera une touche d’élégance à votre intérieur.

Faire le choix d’un luminaire de luxe, c’est bien-sûr choisir l’harmonie dans sa décoration mais c’est également – et avant toute chose – s’assurer d’un éclairage de qualité offrant un confort visuel optimal.
C’est pourquoi, afin de répondre aux caractéristiques d’un luminaire de luxe, toute notre collection est fabriquée depuis 1923 dans le respect de la tradition artisanale avec un savoir-faire parfait.
Nous affichons d’ailleurs avec fierté notre Label Entreprise du Patrimoine Vivant qui récompense l’Atelier Jean Perzel pour son savoir-faire et la transmission de celui-ci, perpétuée de génération en génération.


lampadaire 41E

Exemple d’un lampadaire haut de gamme : le n°41 E

Le cachet historique de nos produits offrent une valeur ajoutée. Par exemple, goûtez au luxe d’un éclairage haut de gamme avec notre lampadaire 41 E choisi au fil des années pour décorer des lieux prestigieux.

Créé par Jean Perzel dans les années 30, il fut choisi pour décorer un appartement grand luxe à l’intérieur du paquebot Normandie en 1935. Plusieurs de ces lampadaires ornent également, depuis des décennies, la Galerie des pas perdus à la Société des Nations à Genève. De plus, la ville de Paris l’a acheté pour l’exposition internationale des Arts et Techniques en 1937.

Au-delà du temps et des modes, notre lampadaire 41 E s’intègre facilement dans les intérieurs classiques ou très contemporains.

Table Console en verre 31 M

Une console est une petite table à placer dans un couloir, près de la porte d’entrée, sous un miroir ou grand tableau. Dans une entrée, ce petit meuble pratique et décoratif accueille tous les objets du quotidien : sac à main, clés de voiture, courrier,… Elle accueille aussi volontiers un vase, des cadres photo, lampes et autres objets de décoration dans un salon.


Table Console en verre 31 M

La Console n°31 M : un design épuré, luxueux et contemporain

Sur cette photo, nous vous présentons la Console modèle 31 M de l’Atelier Jean Perzel. Située dans une entrée, car peu encombrante, sous un grand tableau décoratif, elle porte un magnifique vase en verre et la lampe de table 234 signée Jean Perzel.

Très résistante, cette console en verre demeurera durablement en parfait état. Ses pieds à la finition en métal chromé apportent une touche raffinée à ce meuble épuré et discret, aux angles arrondis : pureté des formes et élégance sont les maîtres mots de la table console 31 M qui devient un élément essentiel dans un intérieur design contemporain.


Notre collection de table console

Toute la collection de table console de l’Atelier Jean Perzel est faite aux dimensions sur mesure. Nous vous laissons également le choix de tous les détails : verre sablé ou transparent, support en métal (avec finition au choix également) ou en verre, bords droits ou arrondis.
Elles sont toutes nées du désir et de la passion des volumes, des formes et des matières intemporelles, qui conjuguent modernité et élégance.

Salle de bains contemporaine - Sutton Suzuki Architects
Salle de bains contemporaine - Sutton Suzuki Architects

Voici une magnifique salle de bain contemporaine située dans une maison de plage californienne et décorée par l’atelier d’architectes Sutton Suzuki.

Applique Jean Perzel 1142 D

Très raffinée, la combinaison entre le marron et le blanc est ici magnifique par le contraste entre le « chaud » et le « froid ». Le marron, couleur de la terre, fait entrer une ambiance plus vraie que nature rehaussée avec élégance par quatre de nos appliques murales design 1142 D.

Un éclairage parfait pour votre salle de bain

Ces appliques murales design et modernes, placées de part et d’autre des miroirs, mettent en lumière les visages. En effet, pour un confort total, un bon éclairage est indispensable dans les salles de bain. C’est pourquoi les appliques murales Jean Perzel sont idéales pour la salle de bain grâce à leur capacité à exploiter au maximum la source lumineuse tout en gardant une lumière diffuse et agréable.

Tous ces éléments de décoration se complètent parfaitement pour donner une allure intemporelle et élégante à cette salle de bain contemporaine.

Lampe chevet 509bis

Un éclairage bien pensé pour votre chambre

La chambre à coucher nécessite un éclairage bien pensé pour pouvoir s’adapter aux différents aspects de la journée. Outre les activités évidentes comme s’allonger et bien dormir, c’est aussi un espace où l’on peut lire un livre, étudier, travailler sereinement, regarder un film, etc.
Pour profiter amplement de ces activités à tout moment, il faut choisir une source lumineuse adéquate.

La Lampe 509 bis, une perle de confort

Le confort visuel offert par la lampe de chevet en image, le modèle 509 bis de l’Atelier Jean Perzel, s’adapte particulièrement à l’éclairage de chevet et de bureau. Fruit de recherches poussées sur l’impact et l’intensité lumineuse, la conception novatrice de la lampe 509 bis apporte un véritable confort visuel, toujours très apprécié aujourd’hui.

Le cache pivotant de cette lampe de chevet permet en effet d’adapter l’intensité lumineuse suivant l’utilisation souhaitée. D’un design très moderne – et pourtant créée en 1929 par Jean Perzel (découvrez l’histoire de cette lampe, créée initialement pour la Cité Universitaire de Paris par ici) – cette lampe de chevet permet à qui le désire d’avoir plus ou moins d’intensité lumineuse en faisant simplement pivoter un cache devant la partie éclairée de la lampe.

Placée de part et d’autre du lit, cette lampe de chevet crée la luminosité parfaite pour éviter la fatigue oculaire inutile et il émanera de votre chambre une ambiance calme et reposante propice à la détente.

Le confort visuel, une importance majeure pour Jean Perzel

Jean Perzel était conscient que le confort visuel était primordial pour un éclairage beau, diffus et fonctionnel. Il a d’ailleurs créé d’autres modèles de lampes, utilisables en chevet ou en éclairage de bureau et permettant d’adapter la lumière… Comme le modèle 313 BIS, la lampe 936, ou encore la liseuse 1143 L. Les formes et le design varient, mais le cache pivotant permettra d’adoucir ou concentrer le faisceau de lumière, pour un confort visuel absolu en toute circonstance.